Et si on jouait à vivre.......

De quoi s'agit-il ?

       Que fait-on dans ce stage ?                                                                                                 Parce qu'il s'agit d'un stage !

       Changer de Vision ! quelle Vision !                                                                                de santé globale de 5 jours

                                                                                   De quelle Santé Globale ?

La proposition est la suivante ; VIVRE à partir de son ÊTRE,

                                                               c'est à dire cette substance qui est la vie qui crée la forme

                                                               et non l'inverse en donnant le volant à la forme à nos sens

                                                               et ne croire qu'à ce que l'on voit, entend, sent, goutte et touche.

Il s'agit, bien, de changer de sens, de trouver le bon sens.....

Nous avons mis notre mode d'emploi à l'envers    

                                                                pourtant ces sens, s'ils nous isolent de la réalité,

                                                                sont un chemin, une porte d'entrée,

                                                la condition est de mettre "Notre cœur à l'ouvrage".

                             En Choisissant son cœur pour sentir,

                             En Choisissant son cœur pour entendre,

voir, goutter et toucher......

"la Réalité" peut se manifester. Alors nous devenons créateurs.

                           La voilà notre baguette magique, notre cœur est notre pierre philosophale,

                                                                                                              il inspire nos gestes, nos mots, notre chant,...

                                                                                                                                                                           nos actes,...

UN...

et si

DEUX...

on ne

TROIS...

comptait pas!